Il était une fois des gens heureux …

Que furent ces « Autres » qui, poussés par un candide élan ou simplement le hasard, ont franchi le seuil de notre Maison d’art et d’autres en 2020 …. Année que j’avais baptisée à sa naissance « Deux mille vins à vent-d’ange-haie … Deux mille vains à re-fleurs-rires, à re-d’or-haie … » ! Je ne croyais pas si bien dire alors …

Ils tissèrent, chacun selon leur art, la trame d’un conte enchanté qui fit éclore des jardins de rêve entre ses silences, des cascades entre ses pierres, des caresses entre ses mots … Du fond de l’âme, la vieille dame de quatre cents ans bien sonnés en resplendit !

Car de ces « Autres », avec cet « A » comme Amour, en lettre majuscule qui leur va si bien, elle s’en souvient comme l’on peut pleurer de joie sur une inoubliable envolée d’oiseaux …

Parmi eux, il y eut des corsaires, les yeux naturellement gorgés de trésors, des marcheurs semeurs d’étoiles, des êtres généreux, des mélanges de racines et de cultures, chef d’oeuvre de grâce et d’esprit, des parents au regard d’enfant et des enfants que l’authenticité grandit, des cigognes venues partager leurs voyages, des crayons en souffles d’ailes, et des histoires encore plus belles que celles de Victor Hugo

Il y eut des soirées féeriques …

Parmi les fleurs, les chevaux et les empreintes d’errante mystérieuse,

se cachait un fantôme touareg qui, désormais, fait partie de nos murs !

La Maison d’art et d’autres s’honorera de la présence du Petit Prince qui ne semble pas non plus vouloir quitter nos murs

Ah ces frangines , bien espiègles lorsqu’elles se retrouvent ! Je vais finir par regagner mon désert moi !!!
Le Petit Prince .
Finalement non … Je suis trop bien ici !

A l’orée des émotions palpitantes, nous eûmes un cadeau complètement inattendu …

En guise de mots sur un de nos livres d’or, Marc et Hélène nous interprétèrent des chants de leur fabuleuse voix dont un, superbe, d’Haris Alexiou « Pame mia volta sto fengari » ou « Laisse au loin ton chagrin, allons faire un tour au clair de lune … »

Cet instant fut infiniment touchant …

C’est une de nos voyageuses, Fabienne, qui eut la bonté de l’immortaliser en photo … Nous l’en remercions immensément aujourd’hui !

Quant à nous, nous écoutions avec elle, statufiés, face aux pierres de notre demeure …Notre jasmin en frétillait d’extase !

Chaque matin, elle avait pour rituel de recueillir dans ses mains quelques gorgées de soleil, remerciant la terre, le ciel, pour ce qu’ils allaient lui apporter et lui avaient déjà offert …

Et j’aimais la voir méditer comme … dans un foetus végétal !

Puis, elle écrivait ou dessinait, guidée par la beauté des choses, pour tout semer ensuite aux quatre coins de notre chaumière, à la façon d’un … Petit Poucet !

D’où ce nouveau nom de légende dont nous l’avons baptisée, qu’elle a gardé aujourd’hui et qui illumine chacun de nos échanges …

Ils sont délicieux, vous en voulez ? C’est offert par notre fille cadette « Lola » !

Pour les savourer, je vous invite à venir vous asseoir sur cette jolie marche en mosaïque, conçue de ses mains, en compagnie d’un de ses personnages, également fabriqué de ses mains …

Magistral merci à Lola pour sa pleine consécration joyeuse et solidaire … Elle fut un doux rayon de soleil !

Ils se sont retournés et, à leur façon de le faire, je lisais une sorte de nostalgie enjouée qui semblait ne jamais vouloir s’évaporer …

Elle resterait quelque part, dans l’air, pour en rejoindre d’autres et former une ronde infinie, éternelle …

Ne vous inquiétez pas, chers voyageurs, le chemin du Bouil se souviendra …

De votre présence, vous l’avez étoilé !!!

En fin de saison , j’écrivais « Il est l’heure pour Lola de fermer ces petits carnets à dessins qu’elle offrait en expo, l’heure pour moi de fermer le cahier des rendez-vous inattendus … »

(Non Nadine, ne pleure pas à nouveau …Vous reviendrez !)

Il nous reste mille et un présents laissés, des sourires de lune, des éclats de rire, des histoires, des baisers …

Merci Nat, Marilou … et tous les autres !

A votre santé Christian, Anne et Claire !

Nous avons fini ce bon bordeaux en pensant à vous, un petit pincement au coeur … Merci !

Depuis notre fermeture, l’heure a été aux multiples travaux et activités de réorganisation, d’innovation, de créativité et de ressourcement, afin de continuer à faire de l’échange la substance essentielle de notre Maison d’art et d’autres …

D’avoir écrit ces lignes, contemplé ces images, m’a curieusement rappelé les temps bénis où je composais mes récits de Compostelle, revivant tout, jusqu’à la moindre note, à chaque mot déposé …

Il y a eu tant et tant d’instants prestigieux à vos côtés que je ne puis tout conter ici en quelques pages mais ils auront sublimé nos souvenirs, s’inscrivant dans le livre d’or de nos pensées !

Je vous invite à présent à regagner la colonne de droite , à la rubrique « Les avis des voyageurs » afin d’y découvrir des ressentis mais encore de nouvelles effluves …

Et je devine déjà où vous trouver ! Sous notre douche solaire, rêvant de soleil, un petit lézard à vos pieds, un papillon sur l’épaule, bercés par le feuillage des peupliers …

Enfin (s’il y en a un !), pour celles et ceux qui ne seraient pas encore allés partager notre belle « soirée poésie » du 14 juillet, aux côtés d’un pèlerin épris de chants-d’ailes et de mots aériens, il vous suffit de cliquer sur la bannière pour revenir à l’accueil, et d’aller lire le billet intitulé

« Sacré 14 juillet ».

Châle-heureuse-aimant, je vous aime : Sabine/SAB-Lyse

Ps : Si vous souhaitez avoir des photos en souvenir, n’hésitez pas à me le demander. C’est avec un plaisir gigantesque que je vous les enverrai par mail.

15 réflexions sur « Il était une fois des gens heureux … »

  1. EvaJoe

    Sabine,

    Il y a des choses incroyables qui se passent chez toi et, au fur et à mesure que je te lisais, je me disais que j’aurais aimé être un papillon posé sur ton épaule pour vivre avec toi ces merveilleux moments.

    Et …

    Qu’elle ne fut pas ma stupeur en lisant que ce papillon tu y faisais aussi allusion…

    Merci de nous raconter avec ta verve et ton beau style ces merveilleux et précieux moments, ce temps de vacances pour les uns, de travail pour vous. Merci!

    Dans votre maison qui a une âme, on y vivait harmonieusement. A présent c’est autre chose. C’est plein de visages que nous aurons l’impression de croiser et de connaître.

    Bisous ma Sabine

    Ton EvaJoe

    Répondre
  2. Nathalie

    Bonsoir couple de guides étoilés,
    Quelle joie de lire vos voeux et de rencontrer toutes ces âmes venues à la rencontre de cette chaleureuse dame de 400 ans. Je me délecte de tes mots Sabine, c est un délice tout comme votre rencontre avec le petit Poucet. Cheminer en moi, m’a porté sur le chemin de votre rencontre avec Lola et à la porte de cette grande dame. Il n y a pas de hasard c était un rendez-vous écrit en nous.
    Ta poésie, tes mots sont porteurs de ce que vous êtes et de la manière dont vous m’avez accueilli.
    Votre jardin m’a ouvert ses bras dans la grandeur de ses arbres, et a accueilli chacun de mes pas qui me faisait sentir vivante.
    VIVANTE c ‘est cela ce que j’ai ressenti face à l’océan, dans votre jardin la VIE comme si elle circulait par le sol dans le moindre recoin de mon corps. A connexion exceptionnelle dans l’antre de votre terre, Connexion lumineuse pour m’aligner et méditer…. Cette harmonie entre Océan et terre m’a porté dans un envol à m imaginer venir vivre dans ce coin accueillant et aimant.
    Comme Patrick a pu me le dire c’est l’appel du grand large et dans cet appel je suis portée par l’air. Ici tous les éléments, l’eau la terre l’air et pour le feu je dirai qu’il est en moi tel un être de lumière, un feu qui anime celle que je suis tout comme mes élans de création…… J ai eu plaisir à créer, peindre et écrire en intuition connectée aux énergies qui m ‘habitaient….
    Chaque jour j ‘avais le plaisir de me lever d’arpenter ces marches que j ai en amour et d’aller à votre rencontre ainsi que d’échanger avec les autres hôtes de la vieille dame. Je savourai tout ce qui était proposé avant de partager quelques mots avec notre créatrice de cookies Lola.
    J ai semé au gré de mes méditations les créations qui en naissaient. et vous avez semé en moi des émotions, des mots indescriptibles que je garde en moi au chaud.
    Je suis émue Sabine de voir les magnifiques clichés de ces instants que tu m’as volés au pied de ce TOTEM où Noé aimait venir me frôler.
    Entre tes mots et tes photos je rencontre encore plus votre amour et votre passion dans votre maison.
    Je n ai plus assez de mots tant l’émotion me ramène à notre rencontre et le fait d ‘être tombée en amour pour cet océan et Oléron sauvage comme celle qui vit en moi.
    Je vous embrasse « Oh-trement » et lumineusement
    Petit Poucet
    Merci d’être sur mon chemin

    Répondre
    1. SAB-Lyse Auteur de l’article

      Bonjour Petit Poucet !

      Si nous avons pu être tes « guides étoilés » à certains moments, tu es sans conteste un « Etre de Lumière » !
      Et tu nous as également ouvert des chemins vers la réflexion, l’humilité, la bonté simple et pure …
      Notre rencontre et les échanges qui en ont jailli, leur lueur, étaient écrits !

      Il est rare (pour ne pas dire rarissime !) que je capte avec la photo des moments intimes de méditation, des moments intimes quels qu’ils soient d’ailleurs. Mais ceux-là étaient si beaux et j’avoue avoir été trop heureuse que tu m’aies accordé ta bénédiction pour les cueillir !

      De notre nid au tien, j’envoie une farandole de papillons lumineux …
      Châle-heureuse-aimant : sabine

      Répondre
  3. gibee

    Que c’est beau, j’ai hâte de passer dans votre univers de paix.
    Que cette nouvelle année soit encore une année riche en rencontres.
    Bises

    Répondre
  4. marine D

    Que de beaux moments dans votre havre de paix, de douces rencontres, de merveilleuses soirées…
    L’année passée fut triste pour moi et celle qui commence est aussi entachée de mauvais présages, espérons tout de même. Je suis heureuse pour toi, pour vous Sabine de lire et regarder ces fabuleuses rencontres, faites de richesses partagées !
    Je t’embrasse
    Marine

    Répondre
  5. Michaud Dorothy

    Comme toujours, à chacune des lectures de tes textes, nouveaux et anciens, j’ai des frissons et les larmes ne sont pas bien loin. Merci de me faire partager tes émotions et de si bien les écrire que je les fais instantanément miennes…
    Belle nouvelle saison à toi, si le veut le Monde, s’il ne nous trahit pas, s’il consent à nous laisser la santé et la joie nécessaire pour avancer…
    Des bises s’envolent vers toi à travers la campagne de Champagne.

    Répondre
  6. Hécate

    C’est la maison de la féerie chez toi , des étoiles au bout des doigts…
    Souvent recluse cette année, ma vie a changé, santé, événement pandémique…etc
    Bises

    Répondre
  7. marie des vignes

    Coucou Sabine, je viens de visiter, c’est magnifique tous ces gens heureux d’être chez toi ! Je te souhaite un beau dimanche Bisous MTH

    Répondre
  8. Alain

    Bonjour Sabine,
    Merci de nous faire partager ces moments inoubliables et si émouvants tout empreints de la chaleureuse et lumineuse poésie qui te va si bien.
    Bisous de nous deux
    Alain

    Répondre
  9. Martine

    Bonsoir Sabine,

    J’ai l’impression que tu as décrit la Maison du bonheur. Les images, le compte-rendu, le tout est chargé d’émotions partagées, de tendresse, de rigolades… Merci d’avoir partagé toute cette positivité Sabine
    Gros bisous lointains

    Répondre
  10. Passion

    Comme tu sais magnifier chaque coin de votre demeure par des mots, toujours choisis en connaissance, par ton (votre) accueil , tu as permis à « ces gens heureux » d’écrire un chapitre de l’instant …. et à jamais !
    Un jour, oui, un jour… nous écrirons ensemble une de ces pages
    Amitié
    Passion

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *