ô combien ce fut déjà bôôôOOO !

Ils nous ont étreints dans leurs bras, fait rire, émus aussi parfois , mais …ô combien tout fut fluide et merveilleux à leurs côtés !

Nos voyageurs nous ont laissé leurs empreintes sacrées sur nos murs, nos cahiers, nos coeurs …

Voyez comme le « petit jardin des peintres » a bien fleuri !!!

Comme sur les chemins, nous nous souvenons des moindres lueurs d’instants ; les regards, les visages, les paroles, les brassées de tendresse et silences poètes …

Le palier musical résonne encore de la gigue improvisée des enfants irlandais, les hamacs ont conservé toute la langueur des songes …

Et nos vieux sages aussi se souviennent, « sacs à pensées » bondés !

Pascale avait irrésistiblement envie ce matin-là d’emporter quelques mirabelles mais … il se mit à pleuvoir des cordes !

Alors, j’eus l’idée de sortir mon grand poncho des chemins et de la déguiser en « petit chaperon rouge  » …

Il planait prodigieusement dans l’air un rien d’ambiance

« compost-ailes » !!!

Nous adressons un merci tout particulier au coq pour avoir enchanté nos petits-déjeuners et un, non moins inspiré, aux chouettes qui ont sublimé nos soirées …

Et un immense merci également à Xavier pour sa sauce beurre/mirabelles/miel ….Sur nos grillades, ce fut purement délice-cieux !

Rien n’est encore terminé, l’aventure commence à peine. Nous ignorons tout des prochains bonheurs que notre porte aux auras de jasmin laissera entrer mais la saison d’été fut déjà extraordinairement porteuse d’amour et belle à souhait … Merci !!!

Histoire d’en humer un peu plus encore, nous vous donnons rendez-vous

ICI

sous un autre arbre à paroles !

Notre maison d’art et d’autres me donne envie d’écrire ceci aujourd’hui :

« Plus j’avance dans ma mission d’accueil au coeur de notre chaumière et plus je crois et fais confiance en l’Humanité … » SAB-Lyse

A bientôt pour d’autres sourires et d’autres …effluves !

9 réflexions sur « ô combien ce fut déjà bôôôOOO ! »

  1. Marie-Line

    Mummm merci Sabine pour ce beau partage, j’ai la sensation d’être le petit chaperon rouge qui ramasse les prunes🍂🌹🌷🥀🌹et les cuisine avec vous.
    C’est chouette de partager tes émotions et ta délicatesse.
    Ton Chemin de Vie t’amène a cueillir le bonheur aussi bien a l’intérieur que sous les étoiles.
    Soyez heureux
    Je vous embrasse tendrement
    Marie-Line

    Répondre
  2. marine D

    chacun je crois se souviendra de votre accueil sabine, parce qu’il est fait avec le coeur !
    pas de majuscules aujourd’hui, mon chat, la patte prise dans une portière de voiture m’a profondément griffé sur la main gauche, bandages et antibios, le chat va bien, bisous à toi

    Répondre
  3. Martine

    Bonjour Sabine,

    Ce que ça fait plaisir de te retrouver. Ce doit être super dans ta maison d’hôte.Et cela ne m’étonne pas du tout. Il y a tant d’amour et d’amitié en toi pour ton prochain. Beaucoup de chaleur et de poésie que l’on ressent dans ton billet.
    Gros bisous
    🙂

    Répondre
  4. Hécate

    Bonjour chère Sabine , contente de te lire à nouveau difficile pour moi ici, c’est l’écriture fine qui ne va pas bien avec ma vue. J’air rendez-vous avec un ophtalmo en novembre et jevais certainement être opérée. Je t’embrasse de tout coeur.

    Répondre
  5. Paquerette

    Oh mais c’est un bel été et tu as copié sur moi en accueillant des enfants Irlandais!!!
    Le mien fut aussi riche de rencontres mais malheureusement entaché par une mauvaise nouvelle, n’est-ce point la vie?
    je t’embrasse ma belle

    Répondre
  6. passion

    Coucou à vous deux et au coq (…un mal- aimé ces temps ci…)et aux chouettes… et… et… et…et à tous ces humains qui sont partis de chez toi, avec un peu de rêve .
    Je sais combien tu peux être châle-heureuse(comme tu dis)
    L’automne s’en vient… il te faudra faire de grands feux dans l’âtre pour y griller les marrons de la forêt et régaler tous les pèlerins qui emprunteront ton chemin et franchiront la porte de ta maison d’hôtes
    Plein de bonnes pensées

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *